mardi 30 novembre 2010

La guerre du low cost est lancée...

Air France KLM veut battre Easyjet à son propre jeu !
Transavia est la filiale low cost d'AirFrance KLM Source : www.L'expansion.com
Mercredi 17 novembre 2010 , Air France a divulgué des informations sur son plan « anti-low-cost ».
L’objectif est de stopper le déclin et le déficit de leur réseau moyen-courrier (une réorganisation des vols d’Air France par un abaissement des coûts leur permettrait d’ouvrir de nouvelles lignes et de renouer avec les bénéfices).
Incapable de rivaliser avec Ryanair et surtout Easyjet.

D’ou l’idée de proposer des vols courts et directs. Avec une stratégie simple : copier la recette du succès d’Easyjet.
Mais il y a des inconvénients. Les low-cost usent leur avion jusqu’a la mort (12h de vol par jour contre 8h chez Air France).
Les pilotes, hôtesses et stewards d’Easyjet volent 750 heures par an conte 550 heures chez Air France.
Ensuite, il y a un hic. Pour modifier les conditions de travail, Air France doit signer des accords sociaux avec les syndicats.
Les salariés concernés travailleront 20% de plus, avec des journées plus denses.
Les syndicats seront-ils prêts à faire des efforts ?
C’est avec les hôtesses et stewards que la négociation s’annoncera la plus difficile car ils ont un métier plus physique que les pilotes. Les pilotes ne voient guère d’inconvénients à voler plus longtemps.
D’où la patience d’Air France, qui espère aboutir à un accord juste après le scrutin.
Source : www.mediapart.fr
Florian R et Geoffrey M 3è2

Tous ensemble contre la maladie!

Aujourd'hui, mardi 30 novembre, les lycéens se mobilisent pour une journée d'action solidaire en faveur de l'association AIDES qui œuvre pour les personnes atteintes du SIDA. Ils ont réalisé eux-mêmes des petits gâteaux qu'ils vont vendre pour récolter de l'argent!
Bravo les lycéens!

dimanche 28 novembre 2010

C'est ça aussi...

Ekokoline...un partage..un échange avec nos lecteurs...merci à Séverine Z. de nous avoir indiqué le lien vers ce petit film qui complète parfaitement cet article;)

samedi 27 novembre 2010

Cher journal, nous sommes en guerre...

Il y a peu de temps, nous avons célébré l'anniversaire de la fin de la 1ère guerre mondiale.
Ce roman qui a comme arrière-plan la vie au front avait de ce fait une toute autre résonance pour nous...
Le journal d'Adèle de Paule du Bouchet se présente comme son titre l'indique sous la forme d'un journal intime que remplit chaque jour la jeune fille. La jeune Adèle a 13 ans au début de l'histoire. Elle en aura donc 17 à la fin de cette trop longue guerre:elle sera devenue une jeune femme...Avant cela elle connaîtra la peur, l'angoisse, la tristesse de perdre les siens. En effet, ses frères, son père doivent partir défendre leur patrie.La vie à l'arrière est difficile, elle est faite d'attente, de travail acharné, un monde de femmes et d'enfants, de familles déchirées. Alette, sa meilleure amie vit les mêmes souffrances...Adèle a un rêve celui de devenir institutrice, ce rêve elle va devoir le mettre en parenthèses car elle doit s'occuper des siens. Heureusement, Lucien, son "neveu" de guerre fait son apparition. Il est plein de vie, drôle, se sent bien dans la famille d'Adèle. Il rend le quotidien plus joyeux et elle sent bien que des sentiments amoureux naissent en elle...Mais survivra-t-il à cette guerre sans pitié alors que chaque jour le maire du village annonce de bien mauvaises nouvelles aux habitants?
Ce roman nous a beaucoup plu car c'est un peu un cours d'histoire "grandeur nature":grâce au genre du journal intime et à l'âge de la narratrice, la compréhension du contexte politique est accessible, très compréhensible. On s'imagine aisément la vie difficile que pouvaient subir les gens de l'époque qui restaient dans leur campagne alors que les leurs allaient mourir sur le champ "d'horreur" comme le souligne Adèle lorsqu'elle évoque le "champ d'honneur"...Comme les véritables lettres de poilus qu'on peut lire dans un recueil qui porte ce nom,le journal de cette jeune française est émouvant et poignant.
Nous vous recommandons cette lecture.
Vous pouvez les emprunter au CDI.
La classe de 3e4.

jeudi 25 novembre 2010

Sur le terrain !

En ce début de 3e, j'ai dû faire un stage :j'ai pu être intégré dans l'entreprise de construction en gros-œuvre LICKEL à Bitschhoffen pour une semaine.Ce stage m'a énormément plu puisque j'ai été plongé dans la vie professionnelle au sein d'une entreprise de construction et également au sein d'une équipe.
Cette expérience m'a confirmé mon idée d'orientation, ma voie future est tracée et je suis maintenant certain de vouloir travailler dans le bâtiment.
J'ai eu l'occasion de participer à différentes tâches (coffrage,maçonnerie,secrétariat,étude de plans,planification de la journée,,,,,) et je m'y suis pleinement épanoui. J'ai eu la chance d'être entouré de personnes compétentes et aimant leur métier ils m'ont tous consacré du temps et ont pris la peine de m'expliquer le pourquoi et le comment de chauqe étape des travaux. J'ai découvert que dans ce métier il faut une bonne condition physique puisque les employés sont très souvent exposés aux intempéries mais cela ne m'a aucunement dérangé! Il est de plus très enrichissant et gratifiant de voir le chantier accompli.
Chris B. (3e4)

ArchiteKt

Voici l'interview d'Alexandre qui est collaborateur d'un architecte à Ingwiller.

Pourquoi avez-vous choisi de faire ce métier ?
J’ai choisi de faire ce métier suite à un stage en entreprise que j’ai effectué dans un cabinet d’architecture pendant deux mois.

Selon vous, quels sont les avantages et les inconvénients de ce métier ?
Ce qui est bien, c’est qu’on travaille suivant l’inspiration du moment, qu’il n’y a pas de routine et que c’est créatif. Ce qui est moins bien, c’est qu’on est tributaire du client et du professionnalisme des entreprises.

Quelles sont les études à envisager ?
Il faut d’abord obtenir un BAC Scientifique, puis faire son Brevet de Technicien de collaborateur d’architecte.

Quelles sont les qualités qui sont nécessaires pour exercer ce métier ?
Pour exercer ce métier, il faut avoir de la patience, être précis, user d'une certaine réflexion et pouvoir évoluer en même temps que les nouveaux produits de construction.

Clara W.(3e4)

Happy birthday Ekokoline!

avec un peu de retard...un an déjà, il était né un beau jour de novembre!

Toujours là..et là-bas!

Chers élèves, chers parents, chers collègues,

Le collège s’associe depuis deux ans à des actions de solidarité internationale à destination des enfants du Pérou par l’intermédiaire de l’association La Runa :www.laruna.fr
La semaine de la Solidarité Internationale s'est déroulée du 13 au 20 Novembre 2010.Mais il faut que celle-ci continue bien au-delà! Une action sera lancée au courant de l’année pour récolter du matériel pour les projets de l’association. Nous nous orienterons vraisemblablement vers une nouvelle collecte de brosses à dents ou du matériel pour des trousses voire d’autres actions. Cela reste à définir.
Grâce à vous et à la tombola de juin 2010 deux bibliothèques sont en train de se monter et le projet buccodentaire a bien démarré dans 7 écoles et a touché 570 enfants. Des photos sont mises sur le site que je vous invite à consulter.

L’association est bien sûr à la recherche de membres et de bonnes volontés. Vous pouvez aussi nous contacter sur notre adresse mail laruna@orange.fr pour de plus amples renseignements.
Fabienne Montoya

Association LA RUNA
6, rue du 21 novembre
67790 Steinbourg / France
Tel : 09 61 31 00 78
Email : laruna@orange.fr
Web : www.laruna.fr

mercredi 24 novembre 2010

L 'Irlande renoue avec l'exode

Source : Le Monde.fr
Avec la crise (financière et économique) que connaît actuellement l’Irlande, les jeunes Irlandais ayant fini leurs études partent pour l'Australie. Les Australiens parlent également Anglais, ils n'auront dons pas besoin d'apprendre une nouvelle langue. L'Australie a un taux de chômage de 6% mais a également besoin de 500 000 travailleurs qualifiés. Les Irlandais trouvent beaucoup de travail en Australie car ce sont des « jeunes bosseurs » comme le souligne l'auteur de l'article. Ce phénomène n'est pas le premier. En 1950 les Irlandais partaient pour l'Angleterre et en 1980 ils partaient pour les États-Unis. L'INSEE local pense que d'Avril 2009 à Avril 2010 plus de 65 000 jeunes Irlandais on quitté leur pays.
D'après Libération du mardi 23 novembre 2010
Éléonore 5è.
Pour voir un reportage, cliquer http://videos.arte.tv/fr/videos/les_jeunes_irlandais_en_mal_d_avenir-3556806.html

Plus jeunes et plus violents, les gangs des cités ensanglantent Marseille.

Source : ParisMatch.com
Vendredi 19 novembre, un adolescent de 16 ans a été fauché par des balles de AK-47 (surnommé «kalachnikov»). L'adolescent n'était pas seul à se faire tirer dessus. Il y avait aussi un jeune garçon de 11 ans qui a été grièvement blessé. Marseille dénombre déjà 19 morts et 16 blessés dans 26 règlements de comptes. Selon le directeur central de la police judiciaire : « Ils se croient dans des jeux vidéo ou dans des séries américaines. » Le jeune homme était un trafiquant de drogue. L'origine de cette fusillade vient des guérillas* entre trafiquants pour garder leurs territoires de vente.
Guérilla*: petite guerre.
Source : La Provence.com
D'après « Le Monde » du mardi 23 novembre 2010.
Arthur 4e.

lundi 22 novembre 2010

La guerre de 14 est enfin terminée...

Le dimanche 3 octobre 2010, les Allemands ont enterré officiellement la Première Guerre mondiale. C'est en effet ce jour-là que l'Allemagne a soldé définitivement sa dette héritée de la Grande Guerre, près d'un siècle après le début de celle-ci, rapporte le journal allemand Bild. «Le montant restant à payer est de 69,9 millions d'euros, une somme prévue au point 2.1.1.6 du budget fédéral 2010, intitulé "Dettes réglées à l'étranger"», précise le quotidien.
«La plupart de l'argent ira à des particuliers, des fonds de pensions et des sociétés d'emprunts obligataires, comme convenu dans le cadre du traité de Versailles», ajoute The Daily Telegraph.
Signature du traité de Versailles dans la galerie des Glaces du château de Versailles, le 28 juin 1919. Au milieu, Clemenceau (avec une moustache blanche) ; à sa gauche, le président Wilson. Peinture de William Orpen (Imperial War Museum, Londres).
Un article du Monde, daté du 3 octobre 2010, explique pourquoi il a fallu attendre 92 ans après la fin du conflit pour que l'Allemagne paie ses dettes. En 1919, le traité de Versailles imposait aux Allemands le paiement de 132 milliards de marks-or. Ruiné et frappé par une grave crise économique au début des années 1920, puis par la Grande Dépression, le pays était cependant incapable de s'acquitter de ces colossales réparations. L'Allemagne avait alors emprunté pour satisfaire aux exigences du traité. En 1932, le moratoire Hoover (président des Etats-Unis) annulait finalement ces réparations, mais il restait encore à l'Allemagne à rembourser les emprunts contractés pour leur paiement avant cette date. L'Allemagne nazie avait cessé les remboursements dans les années 1930. A l'issue de la Seconde Guerre mondiale (1939-1945), l'Accord de Londres est signé en 1953 entre la RFA et une vingtaine d'autres pays. Il renvoyait à l'après-réunification la question des remboursements. La charge des intérêts incombant encore à l'Allemagne devait être réglée sur une période de vingt ans après la réunification.
Photo prise à Verdun lors de la 70ème commémoration du début de la Première Guerre mondiale (22 septembre 1984), François Mitterrand (alors président de la République) et Helmut Kohl (chancelier de la RFA) se tiennent la main sur un des lieux les plus symboliques de la guerre de 14.
Le 3 octobre 1990, la RFA et la RDA se sont réunifiées, et le paiement des intérêts a repris. Ainsi, «entre 1990 et 2010, presque 200 millions d'euros ont été payés» par l'Allemagne à ses créanciers, affirmait fin 2009 Boris Knapp, le porte-parole de l'Agence financière allemande, en charge de la dette. Dimanche 3 octobre, pour le vingtième anniversaire de sa réunification, l'Allemagne a tourné une nouvelle page de son histoire.
Sources : Article du Monde, daté du 03/11/10 ; sites internet : www.slate.fr. et www.latribune.fr
Auteur : Geoffrey M. 3è

Un autre regard sur...

l'autisme...
A travers son petit film (très émouvant), un papa montre que sa fille Maria n'est pas tout à fait comme les autres. Ces enfants un peu différents vivent dans un monde qui a d'autres règles, d'autres priorités...
Les parents de ces enfants doivent s'adapter et trouver des "trucs", des moyens originaux pour qu'ils s'adaptent mieux à notre société compliquée pour eux aussi.
Il n'existe pas de remèdes, ni de médicaments car il s'agit d'un trouble. Le seul recours est encore d'essayer de comprendre leur univers.
Jules Z., Quentin S., Quentin G., Marie S.


Seuls au monde...

Seuls de Sophia Nordin
C'est l'histoire d'Amanda qui part pendant les vacances scolaires avec sa classe dans la forêt du Värmland.
Amanda est une fille timide et réservée qui se sent rejetée par les autres élèves. Philip, il est plutôt prétentieux et embête tout le monde!
Un jour, la classe s'en va faire du canoë, l'un des canoës percute un rondin, tous les élèves paniquent:Amanda et Philip se font emporter par le courant.
Quand ils se réveillent , ils se retrouvent dans la forêt:seuls!Ils vont tout faire pour trouver leur chemin, une cabane va leur servir de refuge. Courage et patience les aideront.Mais s'en sortiront-ils?

Ce roman m'a plu car ces deux jeunes gens d'abord ennemis vont apprendre à "survivre ensemble", et même à devenir soudés!
A EMPRUNTER AU CDI!!
Alexia V. (6e5)

jeudi 18 novembre 2010

La sortie du week-end!

Ce dimanche 21 novembre, l'école élémentaire de Zutzendorf et l'école primaire d'Obermodern organisent une bourse aux jouets et aux vêtements pour financer leurs voyages. Cela se passera dans la salle des fêtes d'Obermodern à partir de 9 heures....Soyez parmi les premiers à trouver les trésors que renferme ce genre de d'endroit!Vous pourrez également acheter des petits macarons, meringues...Vous pourrez également acquérir des tableaux. Autant d'idées-cadeaux pour les fêtes de fin d'année.
Venez très nombreux!!
Clémence J.(5e)

Menaces sur le Téléthon




Le Téléthon est un marathon télévisuel sur 30 heures qui se déroule chaque premier week-end de décembre depuis 1987, sur France Télévision. Il a rapporté l’an dernier 95 millions d’euros.
L’AFM (Association Française contre les myopathies), à l’origine de cette émission, mise depuis le premier Téléthon sur la recherche médicale. Elle a des objectifs clairs et un seul impératif : guérir les maladies rares que les recherches publiques et privées ont jusque-là laissées de côté, voire totalement abandonnée.

Pourquoi le Téléthon est-il menacé ?
Cette année, le nouveau président de France Télévision, Rémy Pfimlin, aurait indiqué à la présidente de l’AFM, Laurence Tiennot-Herment, qu’il ne pouvait en l’état actuel des choses, renouveler la convention qui lie l’AFM à France Télévisions depuis 23 ans. En effet, l’an dernier, l’homme d’affaires et président du Sidaction, Pierre Bergé, a accusé le Téléthon de « parasiter la générosité des français » et a critiqué la gestion des fonds par l’AFM.

Quelles seraient les conséquences sur la recherche sur les maladies génétiques ?
80% de l’argent récolté par l’AFM proviennent du Téléthon. Des programmes de recherche devraient être abandonnés.

Quel intérêt France Télévisions a-t-elle à ne pas renouveler la convention ?
La faible audience pendant le Téléthon (9,9% de part d’audience en 2009, contre 53% pour les Restos du Cœur en mars 2009 par exemple) pourrait inciter France Télévisions à lâcher cette émission.

Cette menace peut-elle être mise à exécution ?
Une conférence de lancement du Téléthon 2010 a eu lieu jeudi 4novembre 2010. Affaire à suivre.

D’autres associations pourraient-elles monter une opération équivalente ?
Pour animer ces 30 heures d’audience, 200000 bénévoles se sont mobilisés pendant 2 mois. 13000 communes ont participé à l’émission. 2300 bénévoles se mobilisent toute l’année. Une telle organisation n’est pas à la portée de toutes les associations, sauf peut-être le Secours Catholiques, le Secours Populaire ou la Croix Rouge.

La mutualisation des dons à l’antenne peut-elle fonctionner ?
La répartition des fonds serait problématique.
Quelle autre solution pourrait être adoptée ?

France Générosités, le syndicat professionnel qui regroupe 70 associations faisant appel aux dons publics, a lancé un portail Internet intitulé infodon.fr
Mathilde 6è
Source : Le Figaro du 04/11/10

mardi 16 novembre 2010

Au bord des larmes...

Pour vous donner envie de lire Les Arbres pleurent aussi d'Irène Cohen-Janca et de Maurizio A.C. QUARELLO (l'illustrateur)

Un marronnier-narrateur(plutôt original!!)observe une petite fille qui tous les jours se penche à la fenêtre pour écrire son journal intime. Cela se passe à l'époque de la 2nde guerre mondiale (1939-1945). La jeune fille s'appelle Anne...elle a 13 ans, elle écrit un journal...ça ne vous dit rien? C'est bien Anne Frank, la petite juive que cet arbre regarde avec attention...
C'est un magnifique album avec des illustrations très marquantes.
La leçon de ce livre est très belle...au-delà de la mort,on peut laisser des "traces", des témoignages...un greffon, un journal....
La classe de 6e5 a beaucoup aimé ce livre. A emprunter au CDI.
Le Journal d'Anne Frank est également au CDI, en voici un extrait:

Samedi 20 juin 1942
A partir de mai 1940, c’en était fini du bon temps, d’abord la guerre, la capitulation, l’entrée des Allemands, et nos misères, à nous les juifs, ont commencé. Les lois antijuives se sont succédé sans interruption et notre liberté de mouvement fut de plus en plus restreinte. Les juifs doivent porter l’étoile jaune ; les juifs doivent rendre leurs vélos, les juifs n’ont pas le droit de prendre le tram ; les juifs n’ont pas le droit de circuler en autobus, ni même dans une voiture particulière ; les juifs ne peuvent faire leurs courses que de trois heures à cinq heures, les juifs ne peuvent aller que chez un coiffeur juif ; les juifs n’ont pas le droit de sortir dans la rue de huit heures du soir à six heures du matin ; les juifs n’ont pas le droit de fréquenter les théâtres, les cinémas et autres lieux de divertissement ; les juifs n’ont pas le droit d’aller à la piscine, ou de jouer au tennis, au hockey ou à d’autres sports ; les juifs n’ont pas le droit de faire de l’aviron ; les juifs ne peuvent pratiquer aucune sorte de sport en public. Les juifs n’ont plus le droit de se tenir dans un jardin chez eux ou chez des amis après huit heures du soir ; les juifs n’ont pas le droit d’entrer chez des chrétiens ; les juifs doivent fréquenter des écoles juives, et ainsi de suite, voilà comment nous vivotions et il nous était interdit de faire ceci ou cela. Jacques me disait toujours : "Je n’ose plus rien faire, j’ai peur que ce soit interdit."

Cet album fait partie de la sélection des incorruptibles, le prix littéraire auquel participent plusieurs classes de 6e de l'établissement!
Le groupe 1 de la 6e5


lundi 15 novembre 2010

Au coeur de notre actualité...

Vu sur les bus de Strasbourg....Une question en guise de titre pour une exposition consacrée au camp de Tambov en Russie évoqué ci-dessous...
Du 23 octobre 2010 au 11 novembre 2011 au Mémorial de l'Alsace-Moselle à Schirmeck.

vendredi 12 novembre 2010

A contre coeur

A tout juste dix-huit ans,lors de la deuxième guerre mondiale, Charles Kleinbeck, mon arrière grand-père a été incorporé de force dans l'armée allemande en Russie plus exactement dans la DCA, la défense contre areonefs: il était à terre et à l'aide de mitraillettes il abattait les avions ennemis. Il a été ensuite fait prisonnier au camp de Tambov (près de Moscou)du 20 janvier 1945 au 20 octobre 1945, camp dont il a réussi à s'évader.
Je voudrais vous en dire plus mais lorsque je pose des questions à mon aîné, il ne préfère pas en parler car trop de souvenirs douloureux remontent à la surface...

Quelques renseignements sur le camp de Tambov....C'est un camp qui regroupa une grande partie des prisonniers d'Alsace et Moselle, soit environ 18 000 hommes dont six à huit mille y laissèrent la vie.

« A Tambov, les conditions de détention sont effroyables. Les prisonniers y survivent dans une effarante promiscuité et dans une hygiène déplorable, à l'abri de baraques creusées à même le sol pour mieux résister au terrible hiver russe où la température descend en dessous de -30 °C. Un peu de soupe claire et environ 600 grammes de pain noir, presque immangeable, constituent la ration journalière estimée à 1340 calories (en comparaison, en 1944, les détenus d'Auschwitz recevaient 2000 calories par jour). On estime qu'environ un homme sur deux mourait à Tambov après une durée moyenne d'internement inférieure à quatre mois. »Wikipédia

C'était un malgré-nous:"Le terme « malgré-nous » désigne les Alsaciens et Mosellans enrôlés de force dans la Wehrmacht, l'armée régulière allemande, ou dans la Waffen-SS, branche militaire de la SS, durant la Seconde Guerre mondiale."(définition de Wikipédia).

La reconnaissance (tardive) du pays pour les "malgré-nous" et le combat acharné des associations d'anciens combattants ont permis la décoration de mon arrière grand-père de la croix du combattant hier le 11 novembre 2010, 92 ans après l'armistice de la première guerre mondiale, à Behren-lès-Forbach en compagnie de Monsieur le Maire et d'autres anciens combattants.
Charles A. (6e5)

lundi 8 novembre 2010

L’enjeu des dollars pour les élections américaines de mi-mandat (novembre 2010)


D’après Lorraine Millot, correspondante à Washington ; « Le vainqueur des prochaines élections américaines est déjà connu : ce sera l’argent ».
Le Center for Responsive Politics prédit qu’à l’occasion des midterms (=élection de mi-mandat) du 2 novembre, un nouveau record de dépenses électorales va être atteint. Au minimum 3 ,7 milliards de dollars (ce qui équivaut à 2,6 milliards d’euros) seraient dépensés par les candidats au Congrès, les partis ou leurs supporteurs.
Définition Congrès : Le Congrès des Etats-Unis est le parlement bicaméral du gouvernement fédéral des Etats-Unis, c’est-à-dire sa branche législative. Ses 2 chambres sont :
- Le Sénat des Etats-Unis, la branche haute, composé de 100 sénateurs (2 par Etat).
- La chambre des représentants des Etats-Unis, la chambre basse, composée de 435 représentants.
L’argent des candidats ne signifie pas obligatoirement qu’ils seront vainqueurs aux élections de mi-mandat.
Durant les législatives de 2008, les candidats les plus riches l’ont emporté dans 93% des cas, analyse Matthew Dickinson, professeur de sciences politiques. Cependant, la « bataille de l’argent » serait à l’avantage des républicains.
Définition Républicain : Ici, qui concerne le parti républicain. Globalement, les républicains sont favorables au libéralisme économique, ainsi qu’à une diminution des aides sociales et du rôle de l’Etat fédéral. Obama, démocrate, a succédé à Bush, républicain.
Ainsi, Pour se faire élire gouverneur, sénateur ou représentants, chacun des candidats aura dépensé en moyenne 8 millions de dollars. Du jamais vu.
Source : L’actu le journal et Le Monde.
Romain L. 3è
Résultats des élections américaines de novembre 2010,ici.

jeudi 4 novembre 2010

En vogue!

A l'origine, la marinière est un costume porté par les marins donc un uniforme. Elles sont rayées, soit bleues et blanches, soit rouges et blanches.
En 1858, une ordonnance fixe dans les moindres détails la compositionde l'uniforme des hommes d'équipage : pantalon à pont, chemise blanche à col bleu, manteau court en drap de laine (qui deviendra le caban), et bien sûr le tricot rayé qui sert de tricot de corps. Un bonnet à pompon pour le travail et un chapeau rond pour les sorties complètent la tenue
En 1962, Yves Saint Laurent est le premier à créer des tenues extrêmement élégantes inspirées du marin, dont une marinière.Tous les créateurs vont vouloir avoir "leur" marinière dans leurs collections.
Jean Paul Gaultier en fait son vêtement fétiche, la rayure devient un des codes de la marque.Même ses parfums portent le petit pull marine !
Depuis l'année dernière, toutes les filles possèdent dans leur garde-robe une marinière: en robe, en tee-shirt, en débardeur...la marinière inonde le monde de la mode!
La preuve en images:un cours de français en marinière!Une sortie à Bliesbrück en marinière!
La marinière, un mythe:Picasso en marinière photographié par Doisneau ainsi que Brigitte Bardot, Audrey Tautou qui joue le rôle de Coco Chanel et la photo de la "vraie" Coco Chanel.

Elyne R., Clémence J. et Caroline V.


Chat m'étonne!

Le chat a toujours eu une réputation de gros paresseux. Cet animal câlin qui habite nos maisons depuis 10 000 ans serait le compagnon idéal des écrivains et l'ami indispensable de la famille.























IL A NEIGÉ

Il a neigé dans l’aube rose,
Si doucement neigé
Que le chaton noir croit rêver
C’est à peine s’il ose
Marcher.

Il a neigé dans l’aube rose,
Si doucement neigé
Que les choses
Semblent avoir changé.

Et le chaton noir n’ose
S’aventurer dans le verger,
Se sentant soudain étranger
A cette blancheur ou se posent,
Comme pour le narguer,
Des moineaux effrontés.

Maurice CARÊME

Mais les ancêtres de cet animal docile, n'étaient qu'autrefois de redoutables prédateurs tels que le smilodon (tigre à dents de sabre) qui osaient s'attaquer à des animaux deux fois plus gros qu'eux. On n'imaginerait pas que notre petit chaton chéri en train d'en faire autant. Pourquoi aller attraper du gibier alors qu'il y a des croquettes toutes fraîches à sa disposition, dans sa gamelle? Vous avez toutefois sans doute déjà remarqué que quand le chaton s'amuse avec un jouet il le traite comme une proie et s'entraîne donc à chasser:l'instinct! Ce comportement tout à fait normal est hérité de ses ancêtres. Mais le cousin du chat domestique, le chat sauvage est un animal nocturne qui dévore ses proies vivantes. Et notre petit chat, vous ne l'avez peut-être pas vu, reste parfois la nuit longtemps éveillé...


LE CHAT ET LE SOLEIL

Le chat ouvrit les yeux,
Le soleil y entra.
Le chat ferma les yeux,
Le soleil y resta,
Voilà pourquoi, le soir,
Quand le chat se réveille,
J’aperçois dans le noir
Deux morceaux de soleil.

Maurice CARÊME

Apolline D. et Pauline K.

Choc!

Pendant les vacances de la Toussaint, le soir d'Halloween, la croix en bois qui se trouvait sur la colline du Batsberg a été brûlée. Ce n'est ni l'oeuvre des fameuses sorcières de la légende, ni le diable de sortie pour la soirée de l'année, ni des fantômes enragés mais des esprits maléfiques, certainement des adolescents éméchés qui se retrouvent souvent à cet endroit!
Cette croix de sept mètres qui dominait la ville de Bouxwiller faisait partie du décor depuis toujours, nous la regretterons et espérons que la commune en érigera une nouvelle.
Il est regrettable que de tels actes vandales soient commis en Alsace, on peut parler de profanation.

Jules Z., Augustin H. et Quentin S.