samedi 22 octobre 2011

0_0


Pendant ces vacances pensez à lire, bouger, visiter, explorer,vous reposer,jouer, rencontrer, discuter, échanger,créer,rêver, aider, rire, pleurer (de rire), soutenir, écouter, vous rappeler,danser,aimer, réviser, vous éclater, communiquer,travailler, écrire, inventer, dessiner, vous questionner, réagir, surprendre,vous fâcher (pour la bonne cause!) faire plaisir, vous faire plaisir, photographier(avec ou sans apn), rougir, vous mettre en colère(pour la bonne cause), débattre, vous réconcilier,"battre la campagne", escalader, vous surpasser...et plus encore!

Bonnes vacances et à bientôt!
Ekokoline

jeudi 20 octobre 2011

Tout homme bien portant peut se passer de manger pendant deux jours, de poésie, jamais.


Nous avons interviewé Mademoiselle Sanitas, nouvelle prof de français au collège de Bouxwiller.
Une citation de Baudelaire en titre pour ce portrait de notre professeur amoureuse des lettres,de la poésie et de Baudelaire....

1.Est-ce-qu’enseigner au Collège de Bouxwiller vous plaît ? Est-ce votre poste définitif ?
Oui, mais je n'enseigne pas qu'ici,je travaille aussi à Ingwiller.
Non ce n'est pas mon poste définitif. Celui d' Ingwiller l’est en revanche mais celui de Bouxwiller est un poste en « complément de service »(=pour compléter l’emploi du temps).

2.Pourquoi avez-vous eu envie d'enseigner le Français et pas une autre matière ? Aimiez-vous déjà le Français étant petite ?
J’ai toujours aimé le Français , j'ai toujours aimé lire : ça a toujours été ma matière préférée .

3.Ou enseigniez-vous avant de venir au Collège de Bouxwiller ?
A Ingwiller et dans d'autres collèges pour compléter !

4.En classe étiez-vous plutôt un cancre ou un élève modèle ?
Cancre non, il y avait des matières où je n'étais pas très bonne. Parfois j'étais peut-être pénible -comme tout le monde- !

5.Etes-vous contente de vos classes ?
Je suis contente de mes classes cette année…pour le moment …

6.Quels sont vos activités « extra-scolaires » ?
La lecture, j'aime aussi aller au théâtre, sortir avec des amis, aller au cinéma…

7.Quelles sont vos passions ?
La lecture , le cinéma , les voyages … Rien d'original !

8.Quelle poésie et poète préférez-vous ?
J'aime beaucoup la poésie de Baudelaire et aussi les poésies et poètes du 20ème siècle, Prévert, Michaux, Queneau, …

9.Quel est votre livre de chevet ?
En ce moment je lis un livre de littérature pour adultes :La vie à deux de Dorothy Parker. Le livre de littérature jeunesse que je suis en train de lire est de Marie-Aude Murail, c’est Le tueur à la cravate.

10- Quel est votre livre préféré et votre auteur favori ?
J’aime beaucoup Albert Cohen, j’aime beaucoup ses livres comme Le livre de ma mère.

11- Quel sport aimez-vous ?
Le seul que je peux prendre du plaisir à regarder , esthétiquement parlant , c’est l’athlétisme.

12- Aimez-vous les animaux ? En avez-vous ?
Je n'ai pas d’animaux mais j’aime les animaux.

13- Quel est votre plat préféré ? Aimez-vous cuisiner ?
Oui, j’aime cuisiner, enfin par période… J’aime tout ce qui est à base de chèvre. J’adore le fromage de chèvre !

14- Que pensez-vous d’Ekokoline ?
Je trouve que c’est une très bonne idée ce journal sans papier, écologique, la diffusion est plus facile que pour un journal-papier. J’ai même connu le journal avant de venir à Bouxwiller !
Léonie P., Louise M. et Mélina L. (5e3)

mardi 18 octobre 2011

Non à la violence!

Le 27 septembre dernier, une fillette de 10 ans est décédée dans son école alors qu'elle était dans la file d'attente pour se rendre à la cantine. Un jeune garçon pris dans des bousculades a réagi violemment en frappant la jeune élève au thorax. Les secouristes n'ont pas réussi à la réanimer. Nous nous sommes demandé si un tel fait divers aurait pu se produire à Bouxwiller. Nous avons pour cela interviewé Claire, notre aide-éducatrice.

Ekokoline : Pensez-vous que ce genre d'incident pourrait arriver à Bouxwiller ?
Claire : Malheureusement oui, nous ne sommes pas à l'abri mais le travail des surveillants vise à éviter tout incident de ce genre c’est pourquoi on doit être intransigeant avec la sécurité des élèves .

E : Quelles sont les règles dans la file d'attente ?
C : On ne doit pas dépasser les autres. Il y a un ordre de passage donc on évite au maximum les bousculades et on sévit tout de suite.

E : Avez-vous vu des comportements dangereux ?
C : Oui, les élèves se poussent dans les escaliers, se tirent par les vêtements, s’accrochent aux rampes d’escalier.

E : Que pensez-vous d’un tel fait divers ?
C : Personne n’est à l’abri de ce genre d’incident c’est pour cela que la vigilance doit être la priorité des adultes qui surveillent, quitte parfois à être très sévère avec les élèves qui se comportent mal.

Merci à Claire qui est difficile à prendre en photos car toujours « en mouvements » !

Ce fait divers soulève le problème plus large de la violence à l'école, nous vous conseillons d'aller lire au CDI le magazine OKAPI n°901 de novembre 2010 intitulé ce mois-là "la Paix Maintenant" qui a consacré un grand article à des initiatives originales qu'ont prises dix collèges français pour faire reculer ce problème!

Mathilde L(5e5) et Ayselin K. (5e5)

lundi 17 octobre 2011

En jaune et bleu!

Le mardi 4 octobre 2011, les élèves de la 3°2 et les 3°4 sont partis à la découverte du Parlement Européen.
Nous étions encadrés par : Madame Ott-Dollinger, Madame Seiman, Messieurs Colombo et Schneider et Claire Mendler, notre assistante d'éducation.
Après une heure de trajet, le bus nous a déposés devant le parc de l’Orangerie.
Arrivés au Parlement, nous sommes rentrés dans une grande cour. Après avoir passé la sécurité, un guide nous a montré la maquette du Parlement. Nous sommes allés ensuite dans l’hémicycle qui est la salle où se rencontrent les députés européens. L’escalier du hall central est très impressionnant !
À la fin de la visite, le guide nous a conduits à la cantine du Parlement Européen.
Nous y avons mangé : - des légumes (ceux qui ne voulaient pas de légumes ont eu droit à des pâtes)
- du poulet.
- une part de tarte aux pommes pour le dessert. (C’était trop bon =p).
Après avoir bien mangé, nous avons marché jusqu'à L’Orangerie où Monsieur Colombo et Monsieur Schneider nous ont raconté l’histoire de Strasbourg devenue capitale de l’Europe. C’était une très belle journée !

Les élèves du collège (qui ont été choisis par le Centre d'Information sur les Institutions Européennes!) tiendront un blog cette année sur des pays membres de l’Union Européenne. Nous ne manquerons pas de mettre un lien vers celui-ci sur Ekokoline !
Valentine M. (3e4)

jeudi 13 octobre 2011

Vous en avez du pot!

Les élève de 6°3 vous présentent l'exposition « Être bien dans … son pot! »...
Des Portraits chinois, sur le modèle « Si j'étais … je serais... » ...accompagnés de leur version « image », en totems.

A voir au CDI jusqu'aux vacances. Amusez-vous à relier les textes suspendus aux grilles d'exposition et les totems présentés sur la table.
Les élèves de 6°3.
(élèves de Madame Ottenwelter)

lundi 10 octobre 2011

La guerre des guerres!



Nous vous proposons de comparer les deux "guerres des boutons" qui sont sorties à une semaine d'intervalle:
-Ces deux films sont des adaptations du roman de Louis Pergaud, La guerre des boutons publié en 1912.
-La guerre des boutons se passe comme le roman original dans les années 5O alors que la Nouvelle guerre des boutons se déroule pendant la seconde guerre mondiale.
Ce détail rend la "nouvelle" version très émouvante car les enfants font leur propre guerre pendant que leurs pères font la "vraie".
-les deux films sont par contre très humoristiques, la façon dont parle les enfants est très drôle,les adultes eux aussi ont des rôles comiques, enfin surtout dans la Guerre des boutons :Mathilde Seigner et Alain Chabat y sont irrésistibles.
-La Nouvelle Guerre des Boutons a été réalisée par Christophe Barratier qui avait réalisé le célèbre film les Choristes, un réalisateur qui semble aimer les films d'époque.
Nous avons toutes les trois aimé "notre" film et ne pouvons vous conseiller d'aller voir l'un ou l'autre.Pas de victoire!A vous de voir...
Mathilde L., Louise M. et Léonie P. (5e5 et 5e3)

L'équipe féminine de français s'agrandit !


Nous avons interviewé madame Hertz qui est nouvelle au collège de Bouxwiller.Elle a bien voulu répondre a nos questions. voici ce qu'elle a répondu :

1)Pourquoi avez-vous voulu être prof?
Par vocation et parce que j'aime bien les enfants , j'aime aussi leur transmettre des connaissances,un savoir qui les aident à grandir, ça me plaît énormément.Mon plus beau cadeau serait qu'ils réussissent.

2)Pourquoi avez-vous choisi le Français?
J'ai longtemps enseigné l’Histoire-Géo et le Français et j'ai préféré le Français pour la richesse de la langue et la littérature. Histoire et littérature vont de paire!

3)Aimez-vous le collège de Bouxwiller?
Oui j'ai demandé l'Alsace pour être à Saverne ou Bouxwiller. Mon choix est satisfait.Je m'y sens bien et la région,la mienne aussi, est magnifique.


4)Est-ce que le métier de prof est fatiguant?
Ce n'est pas enseigner qui est fatigant, c'est la gestion des classes.Les mettre tous au travail,faire régner le calme, etc.C'est toute cette pression qui est usante.... Ah, si chacun respectait ce qu'il devait faire!!.Mais on reprend vite des forces quand on aime son métier. Il faut bien savoir aussi que de retour à la maison on n'a jamais fini:lecture, préparation des cours,corrections..... La tête travaille sans arrêt...

5)Est-ce que vous allez rester au collège l'année prochaine?
Je le souhaiterais vivement mais je ne peux pas l'affirmer.


Donna D.B et Noa B. (5e1 et 6e5)

vendredi 7 octobre 2011

Tout le monde descend!

Les 6e 1 et 2 sont partis les 22 et 23 septembre à Lorentzen en séjour d'intégration.Les 6e 5 et 6 sont partis le lundi 20 et le mardi 21 septembre pour vivre la même expérience. Les autres 6e partiront bientôt à Wangenbourg avec Madame Vogler et son équipe pour un voyage similaire...à suivre....
Après une heure de trajet en bus, nous sommes arrivés à "la Grange", deux animateurs nous ont accueillis. Alors nous sommes montés dans nos chambres pour déposer nos affaires et avons commencé les activités qui avaient pour thème: "savoir vivre ensemble".
Merci à Monsieur Delavaud qui est venu nous soutenir sur place et qui a pris toutes ces belles photos!

Leçon de tolérance...

Nous sommes allés avec Monsieur Geiger dans une salle où nous avons regardé une vidéo qui parlait d'un garçon qui s'appelait Thomas et qui était nouveau dans son établissement, il avait du mal à se faire des amis. Il y avait une bande de garçons qui ne l'aimait pas sous prétexte qu'il ne portait pas les "bons" vêtements. Les autres collègiens se sont mal comportés avec lui pour fair "comme" la bande.Se mettre du côté des plus forts, c'est bien plus confortable!
Monsieur Geiger nous a posé des questions sur la vidéo et a voulu nous faire réfléchir et nous faire comprendre que la critique et la méchanceté gratuite sont inutiles et peuvent blesser les gens.
Malheureusement, au retour de Lorentzen, certains n'avaient pas visiblement compris cette belle leçon. C'est regrettable. Une piqûre de rappel a été nécessaire...
Les 6e1.

Prêts, feu, débarrassez!

Les pauses goûter et repas de midi ont été des moments très agréables. Nous avons mangé une excellente purée de carottes avec du bœuf avec en dessert, des éclairs à la vanille. Le lendemain nous avons eu droit à d’excellentes lasagnes !
La cantine a été aussi un moyen pour nos professeurs de nous apprendre à « bien (manger) vivre ensemble ! », en effet nous avons méthodiquement débarrassé nos plateaux et trié nos déchets ! D’excellentes habitudes à prendre !
Les 6e1

C-P-E (C'est Pas Evident)...

de retenir tant de noms et tant d'informations à la rentrée des classes...
L'atelier "Qui?Quoi?Où?" imaginé et encadré par Madame Bergmann consistait à répondre à un quizz afin de mieux "faire connaissance" avec le collège.
Nous avons découvert toutes les personnes hormis les professeurs qui faisaient partie de la grande famille qu'est le collège!Cet atelier sous la forme d'un jeu a été très amusant et très instructif!Noous avons trouvé nos repères dans le collège à une heure de route du collège!!!!

Vous vous "santé" bien?

L'atelier "parcours de santé" sous la forme d'un jeu de l'oie était animé par nos deux infirmières Mesdames Charbonnier et Bour, elles nous ont posé des questions sur l'alimentation, le sport (qui apporte beaucoup au moral!) et sur les numéros de téléphone en cas d'urgence": un atelier utile et agréable!

Du rire aux larmes...

A 20h30, les élèves se sont regroupés dans la salle des palabres pour la "veillée", un moment très important dans le séjour.Nous avons d'abord joué à "dessiner c'est gagné". Nous devions dessiner des "situations d'école". Exemple: "la documentaliste range des livres au CDI".
Nous avons enchaîné avec un téléphone arabe vraiment très drôle. C'était pour nous montrer que lorsqu'un camarade nous dit une information, il faut s'en méfier et aller directement chez Madame Bergmann pour savoir si celle-ci est vraie.
Devinez quelle information se cache derrière ce "résultat" de téléphone arabe:
La piscine sera fermée car des grosses nouilles ont envahi la maison de Madame Bergmann!!!!
100%authentique!!!!!
Nous avons aussi chanté et avons fini par écouter un conte très émouvant, touchant qui délivrait une belle morale: les moqueurs. Conte lu par madame arnoux et accompagné par des joueurs de djembé.
Les 6e1.

Nous ne sommes pas seuls sur terre!

Nous avons commencé notre matinée du deuxième jour par une sortie dans une église rénovée en salle des fêtes. L’atelier a duré deux heures trente. Il y avait trois animateurs : Jérôme, Marie-Laure et Grégoire. Nous avons abordé le thème de la pollution et de la répartition des personnes et des richesses dans le monde. Nous avons très vite constaté que nous polluions beaucoup trop et que la répartition était inégale. L’exercice a été très visuel car nous devions nous placer sur les différents continents (représentés par des étiquettes). Le second exercice était le suivant : il fallait imaginer que les Nations Unies nous avaient chargés de « faire vivre » des gens dans une île inconnue. Nous y avons construit virtuellement des hôtels, des bowlings, des cinémas, des fast food…Nous avons aussi appris à économiser et à ne pas trop prendre le pas sur la nature…
A la fin de la matinée, nous avons été divisés en trois groupes, l’un a appris à trier les déchets –ce que nous avions fait à la cantine…), le deuxième a fait un jeu de l’oie sur l’énergie et le dernier à travailler sur l’eau !

Memento

Madame Arnoux a animé l'atelier-mémoire. Nous avons exercé celle-ci en essayant de résoudre des exercices de logique.En voilà un exemple, une série d'objets défilaient..Au deuxième passage des objets étaient rajoutés, il fallait retrouver lesquels.Quelqu'un a oublié de prendre cet atelier en photo, un comble!
En cliquant sur ce lien, ici, vous verrez des photos de l'année dernière...
Nous nous sommes procuré en revanche des photos exclusives de l'anniversaire de Madame Arnoux qui n'avait pas oublié de faire un beau gâteau pour ses collègues adorés!

Prenez la pose!

Un stop motion est une suite de photos qui, projetées les unes après les autres forment un petit film d'animation. Nous avons été encadrées par Mesdames Schumacher et Mourier-Bastian. L'histoire devait raconter la nuit et le petit déjeuner la veille de la rentrée: des moments angoissants, stressants parfois même cauchemardesques...Nous avons crée le scénario au fil des photos, en improvisant parfois, en trouvant une idée lumineuse qui nous venait tout à coup à l'esprit...
Un matelas et des accessoires divers représentaient deux chambres d'enfant. Les filles devaient être habillées en blanc et les garçons en noir afin qu'il y ait une unité de couleur. Au final, on devra avoir l'impression qu'il n'y avait qu'une comédiennes-fille et qu'un comédien-garçon.
Tous les jeudis de 16h à 17h, quelques élèves se retrouvent pour retoucher, ajuster, rassembler toutes ces images (environ 1500 photos prises en deux jours). Le montage sera prêt dans quelques semaines et sera visible ici même sur Ekokoline!
Les 6e1

Dans le mille!

Une heure avant le départ fixé à 18 heures, nos professeurs ont voulu faire le bilan des deux jours passés à Lorentzen, séjour que les élèves ont adoré. Monsieur Geiger nous a présenté une cible divisée en quatre quarts, une partie qui représentait l'organisation, une seconde , les activités, une troisième, pour l'ambiance et la dernière pour le lieu. Nous devions mettre un point dans chaque partie, proche du centre si nous étions très satisfaits, plus éloigné si nous avions moyennement ou pas du tout apprécié. une fois que tous les élèves étaient passés, nous avons pu observer le résultat: le centre était multicolore!Pari des professeurs réussi! Nous avons terminé ce bilan par des holas de joie et nous avons même été invités à danser sur une musique plus qu'entraînante.

jeudi 6 octobre 2011

Atelier théâtre : appel aux artistes !



Cela fait trois ans que je participe à l'atelier théâtre. Cet atelier est dirigé par Mme Cauchy et le metteur en scène Louis Ziegler.

-En 2009, nous avons joué "Amours et cinématographe", Un festival de Cannes version films d'amour, où étaient jouées sur scène, des adaptations de grands films tels que "Bonnie and Clyde", "La folle ingénue" ou "Hôtel du nord" .

-En 2010, a été présenté une réadaptation de "SAGA", un spectacle de Tonino Benacquista, racontant le parcours laborieux de quatre scénaristes se retrouvant à travailler pour, comme le dit un des personnages,"une série à trois sous"!

-L'année dernière, la troupe de théâtre était bien plus petite, et il a fallu se donner du mal pour présenter "Nos songes d'une nuit d'été", (encore) une réadaptation du "Songe d'une nuit d'été" de William Shakespeare. Le spectacle comportait beaucoup d'improvisations des acteurs, et a fait beaucoup rire le public. Mais le spectacle ayant pris un peu de retard , peu de gens l'ont vu... et personne n'a eu le temps de faire un article dessus...

-Cette année, l'atelier théâtre reprend. Le thème choisi pas notre professeur de français est "Les spectacles de cabaret" et seront joués des sketchs humoristiques de Karl Valentin. Si vous êtes intéressés et motivés, les inscriptions sont encore possibles jusqu'aux vacances de la toussaint . Les séances ont lieu tous les jeudis de 16h à 18h.

Alors, quel sera le résultat ?L'avenir nous le dira !
Mickaël D.(3e6)
En photo et timbre poste, Karl Valentin surnommé le Charlie Chaplin allemand!

"K-O" Lanta


les 3èmes 6 ont été surpris quand leur professeur de français, Mme Mourier-Bastian, leur a lu un texte et a prononcé le mot "abasourdi", "abazourdi" alors que les élèves pensaient qu'il fallait dire "abassourdi"...

"Abasourdi" ne se prononce pas "abassourdi", mais bel et bien "abazourdi". En effet, ce mot n'a aucun rapport avec le terme "sourd", mais vient du verbe "basourdir" qui, en ancien français, signifie "frapper, tuer".

Etre abasourdi signifie "être consterné, médusé,stupéfié".

Le vendredi soir, les 3èmes un peu plus intruits alors ont été abasourdis d'entendre Denis Brogniart, un journaliste censé être cultivé, dire "abassourdis" en évoquant les participants au jeu télévisé Koh-lanta!
Chloé G. (5e)