samedi 28 juin 2014

Contagion fluo


Un mois avant les Portes Ouvertes, Madame Schumacher a proposé à ses élèves de réaliser une installation.
Qu'est-ce qu'une installation ?
Il s'agit d'une œuvre d'art dans laquelle le visiteur est amené à se déplacer, il « entre » au cœur de l'oeuvre .
Madame Schumacher avait récupéré du papier orange fluo qu'une imprimerie allait jeter. Recyclage !
Les élèves de tous les niveaux ont participé à cette oeuvre-invasion. Il fallait découper des triangles de différentes tailles. Ensuite, les élèves devaient les fixer au mur à l'aide de scotchs. .Il fallait que cela ne forme pas des « choses réelles ». ce travail a pris quelques semaines et a demandé beaucoup d'efforts.
On estime à plus de 15000 le nombre de petits triangles! (voir la photo qui représente une tache de triangles de 20 cm sur 20 cm composée de 50 triangles. Un peu de maths si l'on considère qu'il y avait environ 300 taches , cela fait 15000)
Même si notre installation faisait mal aux yeux (le fluo attaque la rétine!!!), les élèves auraient voulu la garder !

Les rescapés du samedi 28 juin 2014 de la 6e1. (Inès A, Marion K, Evaëlle M, Chloé B,Ludovic S., Christopher et Alexandre S., Justine V, Aurélie L, Apolline W, Lauryne J, Raphaël S, Philippe A, Axel W., Lucas W.et Mathéo L.))































mercredi 25 juin 2014

Et si on sortait?

Quelle bonne idée après les épreuves du brevet d'aller voir du théâtre joué par des anciens et actuels élèves du collège!"Les planches brûlées" (Animation Jeunes FDMJC67 du Pays de Hanau) et "les Flèches vivantes" (Réseau Animation des jeunes de Monswiller) décident de vous montrer cette année deux spectacles:
Le premier s'appelle  "Feydeau prénom Georges" par les "flèches vivantes" qui ont écrit cette pièce qui raconte la vie de cet auteur de vaudevilles!
Le second s'appelle "On a purgé bébé" , une adaptation d'"On purge bébé", "une gigantesque lessive conjugale"qu'il faut courir aller voir le 30 juin 2014 à l'Espace Socio-Culturel d'Ingwiller à partir de 19h30!

Les week-end qui suivront, vous pourrez vous régaler avec les "nuit de pierres" à Neuwiller-lès-Saverne. En effet, les 4,5,6 et 11,12,13 et 14 juillet 2014 à 21h, vous pourrez voir "Murmures de train", une grande fresque qui retracera le développement des voies ferrées en Alsace dans les années 1870. De nombreux élèves du collège font partie de cette aventure orchestrée par Patrick Barbelin et Jean-Pierre Albrecht.

Vive le spectacle vivant!







mardi 24 juin 2014

Hello Miss Harte!

Il y a 1 mois nous avions nterviewé Miss Harte, une professeur en Irlande, qui était venue regarder comment nous travaillons dans un collège français.
Miss Harte and Miss Dieux


L'uniforme porté à Mercy College (collège et lycée de filles) - Sligo - Irlande.

Voici son Interview:

Rebecca, Emilie : Where are you from ?
Miss Harte : I come from Sligo. It's a town in Ireland. In the North West of Ireland.
Rebecca, Emilie : What's your name ?
Miss Harte: My name is Imelda Harte.
Rebecca, Emilie : Why did you come to France ?
Miss Harte: I came here because last year, your teacher Madame Dieux came to my school. It is a program between schools in Ireland and France.
Rebecca, Emilie : What's the difference between French schools and Irish Schools ?
Miss Harte: There are big differents. First in Ireland 50% of the schools are not mixed : only all girls or all boys schools. Secondly, we wear uniforms. Every school has a different uniform.
Third difference, We start scholl at 9 o'clock and we finish at 4 every day. Monday to Friday. So, we don't go to school on saturdays. They are the main differents, the most important ones.
Rebecca, Emilie: What do you like in french schools ?
Miss harte : Well, it is a good opportunity for me to learn about the school, to hear some French, to speak some French. What I like a lot about France, it's the weather. Since I came, there has been no rain. Unfrtunately, in Ireland or in England, it rains very often, but here there's such a beautiful sunshine.
Rebecca, Emilie : What can you say in French ?
Miss Harte : I teach French in Ireland.
Well, I would like to say, it is great for me to have the opportunity to come to your school because it is not easy to do this if you are working in another country, if you come as a tourist to the country, it's totally different, because you don't see the real life of the school, of the people. If you're a tourist here, you're just on holiday with your friends, so it's nice to go into the actual life of the people and talk to real French people.
Have you understood this?
Rebecca, Emilie : Yes, we have.
Miss Harte : I really enjoyed my time here and I hope you will all come to Ireland some day. You can come to visit my school if you like.
Rebecca, Emilie : No problem ! Thank you !
Miss Harte : You're very welcome.

Des photos de l'exposition "Celtic Art" de la calsse de Madame Dieux


















lundi 23 juin 2014

Or, argent, bronze...un podium à elle toute seule!

Le week-end du 7 et 8 juin 2014, Kelly D.,  élève en classe de 4e4,  a participé à son 5e
 championnat de France de tennis de table. Elle pratique ce sport depuis l'âge de 7 ans. Elle s'entraîne au club d'Ingwiller et de Zutzendorf deux fois par semaine. Ce qui équivaut à presque sept heures par semaine. C'est avec son club de Zutzendorf qu'elle a parcouru la France pendant 14 heures pour rejoindre cette compétition qui était organisée à Brest (d'où la photo les pieds dans l'eau). Kelly a été coachée par son entraîneur Claude Boesinger et voici ses résultats:
- Médaille d'or en double-filles 
- Médaille d'argent en catégorie "cadette" (une catégorie au-dessus de la sienne, elle est "minime" et a donc affronté les meilleures joueuses de France)
-Médaille de bronze en double mixte
Bravo à elle!
Retournez voir Kelly l'année dernière lors d'une manifestation de ping à Strasbourg.
Sibylle M. et  Emilie S (5e 1)


samedi 21 juin 2014

Yes!

Pari réussi, bravo les élèves de 6e1 et 2 et les quelques participantes de 4e1,2 et 4!
On fera encore mieux l'année prochaine!
Un des souvenirs des portes ouvertes!
Belle façon de fêter l'été
 

vendredi 20 juin 2014

Une histoire de goût

Nous avons trouvé une BD au CDI intitulée "Rouge Tagada"et nous avons eu envie de la lire.Les auteurs sont Charlotte Bousquet et Stéphanie Rubini.
C'est l'histoire d'Alex, une adolescente de 14ans, qui rencontre une jeune fille, Layla. Elles vont très vite devenir meilleures amies, mais on va très vite se rendre compte que Layla occupe une place beaucoup plus importante aux yeux d'Alex. Alex va se rendre compte qu'elle est amoureuse de Layla...En est-il de même pour Layla?
L'histoire permet de transmettre un message aux jeunes de façon à leur faire comprendre que l'homosexualité n'est pas un choix mais quelque chose de naturel. A méditer...
A lire au CDI
Emma P et Rebecca F.






jeudi 19 juin 2014

Vous entrez en Zone Verte...

Dernièrement a été diffusé sur France 2 GREEN ZONE. C'est un film qui  a été réalisé par Paul Greengrass en 2010. C'est un thriller haletant sur la guerre de 2003 en Irak (Bagdad).
On y retrouve Matt Damon dans la peau du lieutenant Roy Miller, parti en mission pour retrouver des armes de destruction massive, qui ont donné naissance à la guerre.
Mais les missions s'enchaînent, sans aucun avancement dans les recherches des armes. A chaque intervention dans leur recherche, les soldats ne font que du « sur-place », car chaque action est déclenchée par une fausse information, c'est alors un faux-espoir, autant pour les soldats que pour la population qui perd espoir... Le lieutenant Roy Miller, de plus en plus douteux, est alors contacté par un agent de la CIA, qui compte bien rétablir la paix dans le pays, grâce à des anciens alliés de Sadam Usain.
Une journaliste américaine tente elle aussi de découvrir la vérité tandis que le gouvernement lui fournit des affirmations mensongères...

On voit en parallèle la zone verte (green zone) totalement coupée du chaos de la guerre, avec piscine luxueuse et riches américains prenant du bon temps pendant que des soldats se battent et que les habitants de Bagdad meurent de faim et de soif...

J'avoue que la fin m'a légèrement déçue, j'aurais préféré en savoir en peu plus sur les agissements des forces de l'ordre américaines lors de la guerre, mais peut-être que ce moment de l'histoire de la guerre de 2003 a été soigneusement gardé sous silence par le gouvernement américain, loin d'être innocent dans cette affaire comme vous vous en doutez...
Je ne vous en dis pas plus et je vous laisse découvrir le film par vous-même si vous voulez le voir.
Bon visionnage !
Eloïse M., 4e 2