jeudi 29 juin 2017

En K d'intrusion


Le mardi 13 juin 2017, les élèves du collège du Bastberg ont fait leur premier exercice "intrusion". Il avaient déjà effectué un exercice de confinement "risques chimiques".
Il y a 15 jours, les élèves ont dû imaginer que des terroristes étaient entrés dans l'établissement.

A 10h, ils ont entendu un message du principal qui disait: "Alerte Intrusion".

Voici ce qu'il fallait faire:
-fermer la porte à clé
-bloquer la porte grâce au bureau
-avec les tables (voir photos) créer des  barricades et s'allonger sur le sol pour éviter des balles perdues
-éteindre les appareils électroniques et la lumière
-fermer les volets
-faire le silence total
-ne pas céder à la panique
Tout cela dans un minimum de temps.


Loup V. (5e4)



mercredi 28 juin 2017

Joue pas avec le feu !

Les élèves de 4ème1, 4ème5 et ULIS sont allés au centre socio culturel de Bouxwiller le jeudi 27 avril 2017, pour assister à une conférence spectacle intitulée « A quoi tu joues ? ».
Cela est organisé par le conseil départemental et la compagnie Rebonds d’Histoire pour faire une action de sensibilisation aux multimédias.

Le comédien EPP Matthieu, de la compagnie Rebonds d’Histoire, a fait des minis scènes pour nous faire comprendre comment le jeu vidéo est en train de changer le monde.

Il y a autant de filles que de garçons qui jouent aux jeux vidéo et la moyenne d’âge des joueurs est de 30 ans. !

Quand on parle de jeux vidéo, on pense à Call of Duty, GTA 5, Fifa, Mine Craft mais aussi Candy Crush ou Clash Royal !!

Le comédien nous a parlé de l’histoire du jeu vidéo : le 1er jeu vidéo date de 1958 aux USA !!
Ensuite, les gens ont joué sur des bornes de jeux d’arcade que l’on trouvait dans les centres commerciaux, et il fallait mettre de l’argent pour les faire fonctionner !
Plus tard, le jeu vidéo est arrivé à la maison, où on jouait au salon sur la télévision.
Au début des années 1990, les ordinateurs sont arrivés dans les chambres et Internet est arrivé dans les maisons à la fin des années 90.
Et maintenait, on joue sur notre téléphone portable qui est dans notre poche !!

Le comédien a aussi voulu montrer que les jeux vidéo peuvent être dangereux.
Dangereux, car cela peut nous coûter de l’argent. En effet, il y a des gens (souvent en Chine) qui sont payés pour jouer à notre place. Il y a des messages qui s’affichent pour que l’on joue à notre place mais il faut payer. Cela est attirant car on ne perd pas notre temps à jouer pendant des semaines, mais c’est de l’arnaque au final !

Dangereux aussi, car on peut se faire surveiller quand on va sur Internet, avec les jeux en réseau ou avec les réseaux sociaux, car on peut se faire pirater son compte Facebook et on peut se faire voler nos photos !

Lien Internet :



Manon et et ses camarades de la classe Ulis.



mardi 27 juin 2017

Say goodbye to problems !

Cette année, le collège nous a proposé d'acheter des pacs de fournitures scolaires (en collaboration avec la presse moder'N de Pfaffenhoffen), nous dispensant ainsi de passer nos vacances d'été dans les supermarchés ; à la recherche de l'introuvable « cahier violet à petit carreaux format européen » !
Plusieurs assortiments nous ont été proposés (cahiers, calculatrices, stylos,…).
En prime, nous pourrons faire couvrir nos manuels scolaires gratuitement pour la rentrée, ce qui empêchera les élèves d'avoir honte de l'inaptitude de leur parents à couvrir des livres!

Même si les fournitures seront au top pour la rentrée, il n'en sera pas autant de nos pauvres dos, qui doivent subir chaque année le poids de nos sacs…

Aujourd'hui les élèves ont réceptionné leur "colis" tranquilles , relax...(clin d'oeil à Léo S. ) Donc si vous voyez des camarades avec de gros cartons dans les bras, c'est normal !

Madeleine G. , Emma M. et Camille K. (4e2 et 4)




Easy Easy...

Dimanche soir le groupe Easy Rock Band dont je fais partie a donné un concert à la salle des fêtes de Bosselshausen. Ce groupe est composé de jeunes de 13 à 20 ans issus de l'école de musique de Ingwiller.
A l'occasion de la fête de la musique, le 21 juin, nous nous sommes produits à Ingwiller à la place de la gare. Au programme, du Lukas Graham, James Bay, un medley Téléphone revisité par nos talentueuses chanteuses ainsi qu'un medley Queen !




lundi 26 juin 2017

Ekokoline soutient Kometrib !


Des livres et nous !

Le 16 mai 2017, nous, les élèves de 4e3 et 4e4 , sommes allés à Saverne, au Château des Rohan pour  voir un spectacle de hip hop qui s'appelle Index par la Compagnie Pyramid.
C'était une pièce chorégraphique pour 5 danseurs et 351 livres. Le spectacle nous a beaucoup plu.








Le projet a été alors de mettre en valeur "la bibliothèque en liberté" qui se trouve dans la cour. Ce projet est l'idée de Madame Leclerc , notre gestionnaire. Et ce n'est pas le premier !

Cette bibliothèque nous permet:
-d'emprunter un livre sans date limite de retour
-de garder le livre s'il nous plaît vraiment et si possible d'en donner un autre à la place
-de lire à l'extérieur du CDI

Nous avons alors créé une chorégraphie qui raconte le lien entre les livres et nous:
- les poses des élèves sur le banc à l'arrière-plan montrent les poses parfois inconfortables du lecteur
- le quatuor des filles sur le banc à droite reproduit le rayonnage d'une bibliothèque
- le livre posé sur le visage placé en arrière laisse imaginer qu'elles sont absorbées par leur lecture
-  les 6 filles à gauche recouvrent l'une d'entre elles par des livres (clin d'oeil à Arcimboldo) comme si la lecture la nourrissait, faisait partie intégrante de sa vie.

Le spectacle a été ponctué par des extraits de textes que nous avons lus: Sartre, Camus, Cavanna,...et a été dansé sur la musique de Petit Biscuit.

Les 4e4.

Koki.

mardi 13 juin 2017

Chair de poule sur l' EPI...derme !

Les élèves des classes de 4ème ont réalisé cette année , dans le cadre de l'EPI Français, Techno et Art Plastique des livres numériques dans lesquels ils illustrent une nouvelle fantastique qu'ils ont lue. Surtout des oeuvres de Guy de Maupassant mais pas seulement...

La main d'écorché de Guy de Maupassant
Apparition de Guy de Maupassant.
La peur du même auteur.
Le monstre vert de Gérard de Nerval
Omphale de Théophile Gautier
Le veston ensorcelé de Dino Buzzati 
La Maison d'André Maurois que vous pouvez lire ici. 
Etc. 


Tout d'abord, ils ont découvert leurs nouvelles et ont inventé un questionnaire pour en faire un quiz à la fin de l'audiolivre.
Figurera également une biographie de l'auteur. 
Ils se sont enregistrés afin que chaque page contienne du texte, une illustration (d'internet et  dessin fait en art pla) et l'enregistrement du texte lu. 

Le plus difficile a été l'invention du quiz. L'enregistrement a posé problème aussi car il fallait avoir un moment de calme à la maison! 
Un bravo spécial aux élèves de la 4e2 (voir dessins ci-dessous)

Hugo T. (4e3)
Tiphanie O (4e2)

Madeleine G. (4e2)

Tiphanie O. (4e2)

Tiphanie O. (4e2)

Nathan M. (4e2)

lundi 12 juin 2017

Ma nouvelle vie au Canada...

Armand G. de 6e 3 va nous quitter pour aller vivre au Canada ! Il aura été d'une grande aide au Journal du Collège en publiant régulièrement des articles animaliers. Nous l'en remercions.






Charles: Pourquoi pars-tu vivre au Canada?
Armand: Mes parents aiment le Canada et se sont dit que ce serait bien d'y trouver du travail.


C: Dans quelle ville vas-tu t'installer? Connais-tu ton nouveau collège?
A: Je vais m'installer dans un appartement à Toronto en attendant de trouver une maison. C'est une très grande ville avec trop de tours à mon goût ! Elle se situe au bourd du lac Ontario au sud-est du Canada.
Je ne connais pas encore mon nouveau collège.




C: Es-tu triste de quitter la France? Qu'est-ce qui va te manquer le plus de la France ou de l'Alsace ?
A: C'est un mix d'émotions: la tristesse de perdre des amis auxquels je tiens énormément et l'excitation de recommencer à zéro là-bas. Ici j'ai la mauvaise réputation d'intello, là-bas, ils ne savent rien de moi! J'espère qu'aucun canadien ne regardera cet article, sinon je suis cuit!
Je vis dans un grand corps de ferme et ça va me manquer. Les Flammekueche sans oignons aussi!




C: T'es-tu déjà renseigné sur ton nouveau pays?
A: Oui, je sais qu'il y a un rassemblement de serpents jarretières qui a lieu au Canada tous les printemps!


Charles: Pourquoi t'es-tu inscrit au Journal du Collège? Qu'est-ce que cela t'a apporté?
A: Je voulais faire des connaissances et j'aime écrire des textes. (Il a écrit un livre sur les geckos). Ca a marché , j'ai plus d'amis!




Charles: Qu'est-ce que tu vas garder comme souvenirs du collège?
A: Mes profs! Certains camarades.

Charles B. (5e3)





Si crapuscule*..


Les crapauds du genre Oreophrynella sont de vrais super-héros : ils ne se rencontrent que sur les tepuys, des montagnes aux contours extrêmement abrupts et hautes d'environ 1000 mètres d'altitude.

Ils sont minuscules car ils mesurent environ 2,5 cm de long. Ils ne savent ni courir, ni faire des bonds de plus de 2 cm et même pas nager. Donc, d'après vous, que fait ce crapaud minuscule quand il est coincé sur une branche à 5 m du sol et face à un serpent qui raffole des grenouilles (au sens gustatif, bien entendu) ?


 Eh bien il saute dans le vide ! En effet, ce crapaud a des ventouses sous les pattes lui permettant de se rattraper sur les branches plus basses et il contracte ses muscles pour moins se blesser.

L'espèce Oreophrynella nigra pousse cette stratégie encore plus loin ; car si dans la partie du tepuy où il habite il n'y a pas de serpents, des mygales les remplacent…. O. nigra fuit d'une manière différente : s'il est agressé, il se roule en boule compacte et dévale le terrain à toute vitesse. Même technique que l'espèce précédente, il contracte ses muscles pour amortir les chocs. Les crapauds du genre Oreophrynella se nourrissent de petits insectes qu'ils attrapent avec leurs langues gluantes. Leur peau est étonamment sombre.



Liste des espèces :



Oreophrynella cryptica, Endémique de l'Auyantepui

Oreophrynella dendronastes, Endémique du Nord-Est du Mont Ayanganna

Oreophrynella huberi, Endémique du Nord-Est de l'Auyantepui

Oreophrynella macconenelli, Endémique des tepuis Maringma, Endémique d et Roraima

Oreophrynella nigra, Endémique des tepuis Kukenan et Yuruani

Oreophrynella quelchii, Endémique des tepuis Wei-Assipu et Roraima

Oreophrynella seegobini, Endémique du tepui Maringma

Oreophrynella vasquezi, Endémique des tepuis Ilu et Tramen

Oreophrynella weiassipuensis, Endémique du tepui Wei-Assipu


VIDEO ICI : NE PAS REGARDER SI VOUS ETES ARACHNOPHOBE !



Armand G. 6e3

*crapuscule: mot valise qui mixe crapaud et minuscule...

jeudi 1 juin 2017

Une bosse, deux bosses...


1)Qu'est que Stride?
Stride est le plus grand Bike Park d'Europe! 12000 m2 de parcours pour imiter les sensations qu'on peut avoir en pleine nature.



2)le parc

Le parc se situe à Strasbourg, dans le quartier de Cronembourg.
3) les parcours

Il y a:
-le pumptrac c'est un parcours de bosses, on prend de la vitesse et après plus besoin de vraiment pédaler, ça va tout seul!
- le x-country c'est un parcours avec des obstacles
- le parcours de maniabilité, c'est un parcours d'équilibre
-l'initiation c'est pour apprendre les bosses, l'équilibre
-le bac a mousse , il y a une pente sur laquelle on peut faire des saltos et on est réceptionnés avec de la mousse 
-le mini stride c'est un stride pour ceux qui ont entre 3 et 6 ans
Nous avons testé ce parc alors que nous sommes de VTistes et nous avons adoré.
-Moi, Romain qui suis dans un club de vélo, j'y suis allée avec mon père et mon club de VTT
-Moi, Ryan, j'y suis allé en famille avec mon tonton, ma tata et mon cousin et tout le monde en a fait!
Nous vous conseillons d'y aller. Pour tout renseignement, cliquez ici.
Romain W. et Ryan DB, 6e3